⪧ We left our life in New York City to make a new one in Provence ⪦

July 28, 2012

On the couch.









4 comments:

Jano-Fred said...

Ah, des photos des deux sœurs. Impressionnantes.
Colette, sur la dernière, a un regard vraiment spécial. A quoi donc réfléchissait-elle ? S'étonnait-elle que l'objectif ne soit concentré que sur elle ? Peut-être ! Je dois reconnaître que les premières où Marguerite "couve" sa benjamine sont très attendrissantes. Ta cellule sait surprendre de grands moments où se mêlent amour fraternel et approches câlines.

Jill said...

Strawberry Shortcake!

Jano-Fred said...

Je viens de découvrir emiliejojo. ben oui ! Décidément, il y a différentes façon de concevoir un album de souvenirs. J'ai pris beaucoup de plaisir à regarder les photo de Baugé, qui confirment ce que j'ai déjà dit : l’œil de l'artiste transforme une photo en toile. Je qualifierai ces clichés de performance picturale car, sans ce regard aiguisé, l'impression ressentie ne serait que banale, or, il n'en est rien. Ces clichés transmettent quelque chose de précis, même si l'on croit à première vue que c'est le seul hasard qui transfigure ce qui est montré. Même les pavés arborent un mystère, indéchiffrable. Sans doute à cause de leur banalité apparente. Il faudra que je me penche sur chaque photo pour en décrypter le sens caché.
Mon regret ? Que je ne sache pas utiliser d'autres modes de contact (je suis réfractaire à tous les fessebouc, touiter et autres share, linkden, etc.
(c'est ça, être vieux : on devient hermétique aux nouveautés. Et comme on n'a de cesse de dire qu'il faut se méfier de ces réseaux sociaux...)

Bonne journée à vous quatre

Erika said...

I love her! That last picture made my day- When can we see each other?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...